Crédits

Rédactrice
Véronique Castagnet-Lars
Maître de conférences en histoire moderne
Université de Toulouse – Jean Jaurès
Laboratoire FRAMESPA